MATÉRIEL

Flash Godox AD600

Godox était méconnue il y a encore peu de temps car, pour l'essentiel, cette marque chinoise commercialisait des produits d'entrée de gamme. Mais la donne change et Godox a décidé de distribuer plus largement ses produits et d'innover. Pour les photographes de studio comme pour ceux qui travaillent en extérieur, l'équipement flash est un véritable problème budgétaire. Godox propose avec son AD600 un flash autonome et TTL à prix très agressif avec des performances remarquables. Petit tour d'horizon d'un produit que je connais bien puisque j'en ai trois : deux AD600BM et un AD600B.

Godox AD600

Quand on est une marque chinoise et qu'on affronte les ténors comme Profoto ou Elinchrom il y a deux solutions : soit on propose des produits haut de gamme équivalents ou innovants, soit on propose des produits moyens mais à petits prix. Godox, avec le AD600B et AD600BM a décidé de frapper fort avec des produits haut de gamme et accessibles en prix.

Deux modèles Godox AD600

Outre la différence de prix il existe une différence technique. Il s'agit de bien comprendre en quoi c'est important. Le modèle AD600B est un modèle TTL alors que le AD600BM n'est pas pourvu de cette fonction. Le modèle TTL permet à l'appareil photo de régler automatiquement l'intensité de l'éclair en fonction de l'exposition de la scène (attention, si vous recomposez, il faut refaire la mesure d'exposition). C'est extrêmement pratique en extérieur puisque la luminosité ambiante est changeante. En revanche, en studio, c'est totalement inutile puisque dans ce cas vous cherchez à contrôler totalement la lumière, sauf peut-être si vous n'utilisez qu'une seule source. Bref, le TTL c'est bien utile mais ça coûte aussi plus cher. Sur Amazon le AD600B (TTL) se trouve à moins de 800 € et le AD600BM est à moins de 600 € toujours sur Amazon.

Caractéristiques

Les AD600 sont des flashes avec monture Bowens type S ce qui permet de monter des modeleurs de lumière très accessibles en terme de prix (contrairement aux modeleurs avec montures propriétaires de type Elinchrom ou Profoto) et parfois d'excellente facture. Vous trouverez, chez tous les revendeurs de matériel photo, un nombre incalculable de softbox, parapluies, octogones, réflecteurs ou bols beauté en monture Bowens S. Godox a d'ailleurs développé sa propre gamme de softbox, par exemple les paraboliques qui sont d'excellents modeleurs de lumière.

Chaque flash est livré dans un carton très bien pensé avec son ampoule (tube flash), sa batterie (8700mAh) et son chargeur.

Le déclencheur Godox X1T-N (pour Nikon) est vendu à part. Bizarrement la version pour Canon est légèrement moins chère. Il existe également le déclencheur Godox XPro (voir ici pour Nikon et ici pour Canon) qui permet en plus de contrôler tous les flashes de la marque Godox (y compris les cobras et les SK400) plus les flashes Nikon. Après avoir utilisé le X1T pendant quelques temps j'ai finalement opté pour le XPro qui permet d'accéder à plus d'options de vos flashes Godox et notamment parce qu'on peut aussi piloter les SK400 que j'ai également (je ferai bientôt un petit billet sur ces petits flash de studio).

Avec sa batterie de 8700mAh vous pouvez shooter à pleine puissance (1/1) jusqu'à 500 fois et la batterie tiendra sans problème jusqu'à 800 ou 1000 éclairs si vous n'êtes pas trop gourmand en puissance, par exemple si vous shootez en extérieur de jour ou si vous utilisez plusieurs flashes en même temps. L'autonomie est vraiment le point fort des Godox AD600 ! Quand au temps de recyclage (délais entre deux éclairs) il est de 0.01 seconde à 1/128 et 2.5 secondes à 1/1. Sur ce point, j'ai pu tester du Profoto en studio et je n'ai pas vu de différence...

En terme de puissance, on a droit à 600W, à 100 ISO le nombre-guide est de 87 soit largement de quoi satisfaire les besoins d'exposition même à une distance relativement grande. Et si cela ne vous suffit pas, il est possible d'utiliser un tube de 1200W sur la tête de déport AD-H1200B.

Pour la température de couleur, elle est stable (vraiment) et annoncée à 5600K +/-200K, c'est parfait ou presque puisque les ténors comme Profoto annonce des variations de l'ordre de +/-50K.

Enfin, la synchronisation peut aller jusqu'à 1/8000 seconde pour de la photo en mouvement (mode, sport...). Mais dans ce cas attention au manque de puissance, car avec seulement 600 joules vous aurez du mal à obtenir autre chose qu'une image entièrement noire à 1/8000ème.

Des accessoires

Vous trouverez par exemple une tête de flash déportée (Godox AD-H600B) pour monter l'ensemble sur un pied girafe ou plus simplement pour le rendre portatif et pratique pour un assistant lumière. Il existe aussi une alimentation AC pour brancher le flash sur le secteur plutôt que sur la batterie (Godox AD-AC), pas bête pour économiser la durée de vie de sa batterie en studio.

Pratique : en studio

En studio, c'est "simple" car on utilise le mode manuel tout le temps. Bon évidemment le setup de la photo ci-dessous n'est pas si simple et c'est donc un mauvais exemple (mais je l'aime bien). On a 2 strips latéraux blanc, un bol beauté bleu et un réflecteur sous l'appareil, le tout en pose "longue" (f/7.1, 1", ISO 64, 105mm).

Pose longue

Pratique : en extérieur

En extérieur, on peut utiliser au choix le mode TTL ou le mode manuel. Ici j'étais en manuel avec une octobox de 120cm. A noter que l'image a été prise de jour (f/9, 1/200, ISO 64, 30mm).

Mode magazine

Le petit défaut

La lampe d'assistance à la mise au point est une LED avec 3 niveaux d'intensité jusqu'à 10W. L'avantage de la LED c'est que ça consomme peu et autorise une meilleure autonomie sur batterie. Mais, car il y a un "mais", cette petite LED manque de luminosité. Pas de problème si vous utilisez un réflecteur traditionnel, un parapluie ou n'importe quoi d'autre sans diffuseur. Mais si vous utilisez un diffuseur, l'intensité baisse considérablement et peut, dans certains cas, ralentir la mise au point de l'objectif. Autre curiosité, cette LED s'éteint automatiquement au bout d'environ 30 minutes et ce même si vous utilisez le flash continuellement (j'en déduis qu'il ne s'agit pas d'un mode de mise en veille mais plutôt d'un mode de protection pour éviter une surchauffe trop importante de la LED). Dans ce cas il suffit d'appuyer sur le bouton de réglage de la lampe de contrôle sur le boitier du flash ou du déclencheur XPro. Il s'agit de petits défauts de rien du tout si vous êtes bien organisé mais on perd un peu de temps et de concentration dans l'histoire.

Godox vient de sortir une version "pro" de ce flash, le Godox AD600Pro qui corrige ces petits problèmes (la lampe de contrôle monte désormais à 38W) et ajoute de nombreuses fonctionnalités mais on en reparlera bientôt dans un autre post.

Au final

A ce niveau de prix, Godox propose une petite révolution dans le monde du flash autonome avec ces AD600B et AD600BM. Le coût exorbitant (comptez le double, parfois le triple) des marques concurrentes se justifie bien sûr pour un usage de très haute intensité ou pour le support technique irréprochable de ces grandes marques, mais si vous débutez votre carrière ou si vous cherchez à acquérir un flash autonome sans vous ruiner, c'est clairement Godox qui propose le meilleur choix.

Pour réagir à cet article, direction ma page Facebook !

1 octobre 2019
Photographe de prêt-à-porter

Quand on imagine le travail d'un photographe de mode on pense surtout à la haute couture. Néanmoins, vous avez bien plus de chances d'être amené à travailler avec des marques de prêt-à-porter plutôt qu'avec les grands noms du luxe. J'ai eu la chance de travailler avec la marque May29 pour sa nouvelle collection d'automne 2019. […]

Lire la suite
19 août 2019
Workshops pour photographe à Bordeaux

On me demande souvent si je donne des cours de photo en extérieur ou en studio ou si je peux donner des conseils sur le matériel. Bien que je n'en fasse pas la publicité, j'organise effectivement des workshops adaptés aux besoins de chaque photographe à Bordeaux (mais aussi sur toute l'Aquitaine). Mais alors pourquoi participer […]

Lire la suite
17 avril 2019
Clients : les robes de mariées

Les créateurs de robes de mariées et plus largement les boutiques de robes de mariées constituent une clientèle intéressante du point de vue créatif pour un photographe. Attention, je parle bien de photographie créative et non de photos type catalogue sur fond blanc car c'est un tout autre sujet. Première expérience La marque "Les Mariées […]

Lire la suite

Photographe Bordeaux

Photographe professionnel à Bordeaux, spécialisé en photographie de produits et de mode/beauté, je suis à votre disposition pour étudier vos projets.
Liquides & still life
Packshot produits
Mode et beauté
Portrait business
Reportage viticole
+33 (0)6 13 16 84 47
[email protected]
phone-squarepinterest-squareenvelopebehance-square linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram